dimanche 22 janvier 2017

Le paradoxe de Bergson

Le philosophe Lucien Lévy-Bruhl observe que les primitifs ne sont pas reconnaissants. Lorsque la médecine occidentale les soigne, ils ne se sentent pas débiteurs. Même, ils lui réclament une rémunération !

Ce qui rappelle l'histoire suivante à Henri Bergson. Quand il était enfant, on a dû lui extraire des dents de lait. Pour mettre un terme à ses hurlements le dentiste lui donnait une pièce. Elle lui permettait de s'acheter des sucres d'orge. la conclusion que Bergson enfant aurait pu en tirer était que le dentiste payait pour faire souffrir les gens, sa vocation. 

Leçon : comportement bizarre ne signifie pas bêtise. Chacun voit midi à sa porte. S'il ne comprend pas le bien que vous voulez lui faire, c'est parce qu'il n'a pas la même porte que vous. C'est le paradoxe. Moteur de ce blog.