dimanche 22 janvier 2017

Michael Landon

Hasards d'un enchaînement de liens wikipedia. Je lis la vie de Michael Landon, personnage principal de La petite maison dans la prairie. (Faute de télé, je n'ai pas vu cette série, mais j'en ai tout de même entendu parler.) Eh bien, c'est effroyable. Il a eu une enfance détestable, avec une mère qui le haïssait. Et ensuite il s'est tué au tabac et à l'alcool. Mon exploration vagabonde de wikipédia me montre qu'il n'a pas été le seul artiste dans ce cas. 

Le rayonnement de l'artiste est-il une compensation aux mauvais traitements qu'il a reçus ? En fait, ce qui me frappe dans ces histoires, c'est que l'on nous dit que les parents sont naturellement bons pour leurs enfants. Mais pourquoi cela serait-il le cas ? On trouve aussi normal que la vie soit un rapport de force, pourquoi ne s'exercerait-il pas dans la famille, d'autant que l'enfant est faible par construction ? 

Si ce n'est pas fréquemment le cas, c'est probablement du fait de la société, qui l'empêche. Paradoxalement, l'individualisme va probablement à l'encontre du développement de l'individu. C'est la société qui fait l'homme libre ?