vendredi 13 janvier 2017

Négocier à l'ère Trump

Trump ordonne, les patrons de l'automobile obtempèrent. De Ford à Renault, en passant par Toyota, tous font allégeance et parlent création d'emplois américains. Le populisme, ça marche ? Mais, que feriez-vous à leur place ? Comment négocier avec un être irrationnel ? Surtout lorsqu'il dirige la plus grande puissance mondiale et la moitié du budget militaire de la Terre ? En lisant "Saint Germain ou la négociation". 

Une négociation c'est de l'irrationalité qui donne un résultat rationnel. Le négociateur est mu par l'instinct. Il réagit comme un furieux lorsque vous touchez son intérêt. Mais il recule lorsqu'il va trop loin et sent qu'il vous a rendu furieux. La négociation, c'est une question de vie ou de mort. Mais cela débouche sur un équilibre de forces.

Lorsque l'intellectuel a inventé le "postmodernisme", après guerre, il a annoncé la défaite de la raison. Il a cru que ce serait la manipulation du langage, son art !, qui assurerait la domination du monde. Erreur, lui répond M.Trump, l'ère post truth est celle de l'animal.