vendredi 27 janvier 2017

Perfide Albion

Il n'y a pas longtemps, l'Angleterre braillait qu'elle ne voulait pas de M.Trump sur son territoire. Elle était, me semble-t-il, la seule à être allée aussi loi. Eh bien, aujourd'hui, Mme May se jette dans ses bras. Avoir le pouvoir, ça change tout.

Cela devrait servir de leçon à France Culture, qui se délecte des manifestations contre M.Trump, en croyant peut-être qu'une manifestation d'intellectuels a la moindre utilité. Mais si l'on peut craindre une manifestation d'affamés, qui peut avoir peur de songe-creux ?