mardi 21 février 2017

Etre et néant

Vieux numéro de Scientific American : les phénomènes naturels. Plus la science essaie de les cerner, plus ils sont insaisissables. L'arc en ciel, par exemple. On est incapable de l'expliquer précisément. 

Question de l'être et du néant, si cher à la philosophie ? Le monde "n'est" rien. Du moins il "n'est rien" par rapport à une définition implicite "d'être". Mais est-ce la bonne ? En effet, les phénomènes naturels, ça marche. L'arc en ciel, la foudre, la pluie, la neige, l'amitié... on ne sait peut être pas très bien ce que c'est, mais ce que nous en savons nous permet de nous débrouiller, et c'est ce qui compte. Entre l'être et le néant, il y a la vie ?