vendredi 31 mars 2017

Changement

L'histoire actuelle semble être un affrontement entre "populisme" / conservatisme et contre-culture / "progrès". On peut l'exprimer autrement. L'après guerre a été dominé par la technocratie scientiste. La contre-culture des années 60 réclame une liberté totale. Ni l'un ni l'autre ne sont viables. Mais, leur affrontement révèle qu'il faut trouver une solution intermédiaire. Il faut un minimum de lois et d'organisation pour que la société fonctionne, mais l'individu a besoin de plus de latitude que ne lui en laissait les bienveillants gouvernements des trente glorieuses. 

Question. Est-ce que le changement procède toujours ainsi ? Un système d'organisation d'une société suscite un mouvement de rejet ("contre culture", qui n'est pas forcément une "culture" i.e. un modèle social viable) ; l'affrontement révèle qu'un nouveau système d'organisation est apparu ; la mise en oeuvre du changement consiste à l'identifier et à le régler ? 

(Ce qui serait un mix entre les théories du changement de Hegel / Marx et de Proudhon.)