samedi 4 mars 2017

François Mauriac

François Mauriac et Pierre-Henri Simon. Vus de maintenant, ce sont des champions de la France catholique d'avant et après guerre. Or, leur oeuvre cherche à concilier les aspirations au bonheur terrestre et leur foi.

Je me demande si c'est possible. Et si l'hypocrisie dont parle l'oeuvre de Mauriac n'avait pas été un moindre mal ? L'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu, disait La Rochefoucauld. Hypocrite ou saint, un système ne laisse pas d'autres choix ? Mauriac a fait entrer le ver dans le fruit ?