jeudi 30 mars 2017

Modes de management

Je discute avec un journaliste. Son sujet est le numérique. Il me dit que les dirigeants jeunes, au moins, semblent plus au fait de la question que leurs aînés. Oui, mais agissent-ils bien ? Je lui ai parlé de ce que les Américains appellent des "modes de management". (Management fad.)

Ce qui m'a donné l'idée d'une théorie. Jadis les dirigeants venaient "d'en bas". Y compris les polytechniciens. Ils avaient un parcours qui est équivalent à celui du saint-cyrien moderne. Ils commençaient dans des rôles d'opérationnels relativement humbles, et leur carrière était souvent lente. Ils n'atteignaient pas toujours les sommets. Même un grand patron demeurait compétent techniquement. De ce fait, ces gens savaient de quoi ils parlaient. Actuellement, nos dirigeants arrivent à la tête des entreprises dès leur plus jeune âge. D'où viennent leurs idées ? Comme le disait The Economist, citant un patron : pour concevoir une stratégie, il y a des consultants. 

(Curieusement cette question des "modes de management", qui fait l'objet de best sellers aux USA, ne semble pas avoir pénétré l'esprit du Français.)