vendredi 3 mars 2017

Qui a trahi François Fillon ?

Qui est derrière les tracas de M.Fillon ? La presse ne le sait pas. La réponse dépend du type de documents qui incriminent M.Fillon : dans certains cas, seul le ministère des finances pouvait y avoir accès. (Mais il y a beaucoup de monde au ministère.) A défaut, elle se demande : à qui profite le crime ? 

Bonne question ? Mais que pèse l'intérêt par rapport au désir de vengeance ? Dans une négociation conflictuelle, celui qui gagne est celui qui est prêt à mourrir. Pour vivre, un comportement suicidaire est un atout. La vengeance, c'est le bras de la justice. Et, justement, j'entendais que si M.Fillon n'avait pas été abandonné par les sarkozystes, c'est par indécision : M.Sarkozy ne veut pas de M.Juppé. Mais il n'a pas d'autre solution. 

Cela prouve-t-il l'innocence de M.Sarkozy dans l'affaire ? La vengeance est irrationnelle.