vendredi 3 mars 2017

Socrate

Résumé d'une introduction à l'existentialisme. Il y est dit, notamment, que Socrate est le premier existentialiste. Ce qui me frappe, depuis toujours, chez lui c'est la différence entre ses élèves. Je ne pense pas que Socrate ait été tel que Platon le décrit. Pour moi, son but était de faire que chaque homme qu'il croisait trouve ce en quoi il croyait, et soit honnête avec lui-même. Eh bien c'est cela l'existentialisme. Découvrir ce en quoi l'on croit, et y être fidèle. 

Hannah Arendt explique que Socrate pensait que la santé d'une société était d'autant meilleure que des points de vus différents s'y affrontaient. Rien de plus important, donc, que ses citoyens trouvent leur originalité, leur être. Mais comment une société peut-elle résister au conflit ? Par le lien supérieur de l'amitié.

Là, il a connu un raté. Il lui a coûté la vie. Le résumé précise, effectivement, que les existentialistes ne sont pas à l'aise avec la notion de société.