vendredi 12 mai 2017

Années folles

Des années furent folles par réaction à la volonté des anciens combattants de 14 d'imposer un deuil national. Années de fantaisie ou d'orgie, d'ailleurs ? Mais pas pour tout le monde. Vraisemblablement, la majorité de la population n'a rien vu de fou dans sa vie. En tout cas, cette agitation semble avoir été une provocation pour certains et a suscité une réaction violente quand la crise fut venue. (Film sur le sujet.)

Comme quoi la vie en société demande de la modération. Les rescapés de la guerre ont peut-être cru que le cauchemar qu'ils avaient vécu leur donnait beaucoup de droits, mais on n'a des droits que s'ils sont acceptés, et compris, par le reste de la société. Quant aux fêtards, ils ont peut-être cru être seuls au monde, que la vie pouvait être une bulle de plaisirs.