dimanche 14 mai 2017

Ruse de l'histoire

"Par une ruse de l'histoire, le général de Gaulle, qui entendait installer une république "au dessus des partis", une république "de rassemblement", va, mieux que personne, favoriser ce qu'il honnit : le clivage droite gauche." (François Mitterrand, de Michel Winock, Folio Histoire.) 

Sur l'institution de l'élection présidentielle au suffrage universel. 

François Mitterrand, qui s'y oppose, comprend immédiatement qu'il a là le moyen de parvenir au pouvoir. En effet, l'élection présidentielle, du fait de son second tour, force les partis de gauche, qui semblaient irréconciliables, à s'allier. 

Ce qui se joue en ce moment est peut-être une nouvelle ruse de cette histoire...