samedi 6 mai 2017

Débat

Retard à l'allumage : un billet sur le débat présidentiel. (J'écris quand je le peux...)

Débat entendu sur France Info. Je n'ai pas tenu la distance. J'ai été suffoqué par la violence de Mme Le Pen. Sa "diabolisation" avait fini par la rendre sympathique. Elle ne pouvait pas ouvrir la bouche sans se faire agresser. En outre, elle semblait croire à ce qu'elle disait. Et c'est une femme, et notre société défend la veuve et l'orphelin. Mais là, je l'ai imaginée en présidente de la République, et j'ai pris peur. 

La société est devenue comme elle : chacun cherche uniquement à provoquer l'erreur de l'autre, pour en profiter. Il devient de plus en plus risqué de vouloir aider quelqu'un. Comment vivre dans un tel monde ?

(Quant à M.Macron, j'ai admiré les bénéfices d'avoir fait l'ENA. Il ne s'est pas laissé démonter. A sa place je n'aurais certainement pas tenu. En revanche, il n'y a pas eu le cri du coeur qui aurait peut-être frappé juste et mis KO son adversaire.)