samedi 6 mai 2017

Effet Clinton

J'entendais un dirigeant des "Insoumis" dire qu'il avait fait le marché et qu'il avait rencontré un grand nombre de gens très remontés contre M.Macron. Je ne fais pas les marchés, mais je rencontre aussi beaucoup de gens qui l'exècrent, simplement pour ce qu'il représente, pour sa simple apparence. Et pourtant, ce ne sont pas des perdants de la globalisation, et ils sont même à la pointe de la transformation numérique. 

Effet Clinton ? Sans s'en rendre compte, les classes dirigeantes ont accumulé une énorme haine contre elles. C'est devenu épidermique. 

Que le phénomène ne soit pas plus violent montre peut-être la sagesse de la population. Mais  M.Macron vit sur une poudrière.