mercredi 24 mai 2017

Génie

Pourquoi n'y a-t-il plus de génies ? Plus d'artistes dignes de ce nom ?

Lorsqu'on lit la vie de gens aussi divers que Rousseau, Champollion, Zweig, Musset, Mozart... On découvre une même trame. Ils ont eu une obsession, et ils ont travaillé comme des fous pour la réaliser. C'est aussi vrai pour les peintres. Une théorie dit que, si l'on travaille comme un fou, au bout de dix ans, on peut faire quelque-chose de réellement génial. Durée du changement ?

Tocqueville et Flaubert ont vu juste ? La "massification" de la société a éliminé la fabrique du génie ? Il suffit de regarder un programme de lycée et ceux qui l'enseignent pour comprendre qu'il n'y a rien là pour enflammer un jeune Proust en fleur. On transforme de l'or en plomb, à la chaîne. Hier on espérait la gloire, aujourd'hui, un diplôme, et la planque ?

Qu'est-ce que cela nous prépare-t-il ? Un communisme de Schtroumpfs ?