mercredi 17 mai 2017

Gustave Hervé

Gustave Hervé fut un pacifiste forcené, ce qui lui a coûté cher. Mais à l'approche de 14, il change radicalement d'avis, et devient belliciste. Puis, il devient fasciste. Mais très tôt, il dénonce l'antisémitisme nazi. Il appelle de ses voeux Pétain et une République forte, mais il semble quasi immédiatement s'être opposé aux décisions de Pétain, président.

Wikipédia : "Peu de temps avant sa mort, il se décrivait comme le premier bolcheviste, le premier fasciste, le premier pétainiste, le premier membre de la Résistance et le premier gaulliste".

Comme quoi, ne jugeons pas sur les apparences.