lundi 15 mai 2017

Mélenchon contre Macron

M.Mélenchon et Macron semblent les deux vrais adversaires des législatives. Ils représentent deux visions opposées de la politique. Contrairement à ce qu'il dit, M.Mélenchon est le seul vrai gaulliste des deux. Il est dirigiste. Pas mal pour un trotskyste. M.Macron est "libéral", au sens où il veut libérer la capacité d'initiative. Pas mal pour un haut fonctionnaire ? Qui a raison ? Et s'il y avait un temps pour le dirigisme, et un temps pour le libéralisme ?

Le libéralisme a fait des dégâts. Même là où il n'y a pas de chômage, l'emploi est souvent de très mauvaise qualité (Angleterre, Allemagne, USA). D'ailleurs, il est surprenant que M.Mélenchon ne s'en émeuve que maintenant. Le phénomène a donné son plein il y a bien longtemps. (voir FINGLETON, Eamonn, Unsustainable: How Economic Dogma Is Destroying U.S. Prosperity, Nation Books, 2003.) Mais est-ce le libéralisme qui a nuit à la France ? Ou un dirigisme mal à propos, dont la maginite a étranglé la nation ? Et, les conditions qui ont permis au libéralisme de faire des dégâts, à savoir des pays émergents troquant le savoir-faire occidental contre leurs bas salaires, ou l'ouverture des frontières, sont-elle toujours présentes ? Et si nos "oligarques" ne nous voyaient plus comme des salariés, à éliminer, mais comme des clients, dont la fortune est dans leur intérêt ?