lundi 19 juin 2017

Attentats

Encore un attentat en Angleterre. Il y a en eu aux USA, en France, en Allemagne. Maintenant en Angleterre. 

Au sujet d'un virus qui m'a attaqué, on m'a expliqué qu'il s'en prenait à ce qui était le moins bien défendu. Le cerveau étant généralement au dessus des ses forces, il se rabat sur le nerf auditif ou le nerf optique. 

Il semblerait qu'il en soit de même pour le terrorisme. A la fois il vise ce qui est faible, et les nations semblent avoir une sorte de système immunitaire qui, petit à petit, prend la dimension de l'agression. (Si elle n'est pas trop violente.) Visiblement, l'Angleterre a été prise par surprise. 

(Dans mon cas, le virus était apparemment ordinairement inoffensif, mais mon système immunitaire était affaibli par la fatigue.)