mercredi 5 juillet 2017

La SNCF change ?

M.Macron ne veut plus de grands projets technologiques ruineux ? Au moins, plus de nouveaux TGV. Il se préoccupe des "mobilités au quotidien", d'après La Tribune, et aussi des dettes de la SNCF. Mes plaintes de banlieusard et de voyageur du Havre, de Corrèze, de La Rochelle et d'ailleurs auraient-elles été entendues ? 

M.Macron cite le général de Gaulle. Mais je me demande s'il ne le trahit pas un peu. Car la France gaulliste c'est celle des grands projets, et des champions nationaux, qui nous ont coûté si cher. Une France pragmatique, qui se préoccupe du "quotidien", ça c'est une révolution ?