samedi 22 juillet 2017

L'entrepreneur et l'argent

J'entendais un business angel parler de son expérience. Un entrepreneur vient le voir : c'est épuisant de chercher des aides de l'Etat, et les fonds de capital risque veulent récupérer leur mise... Voilà qui est typique du Français. Il ne se sent aucune obligation vis-à-vis de ceux qui ont investi leur argent dans son entreprise. Au contraire. 

L'Américain veut gagner beaucoup. Il a les mêmes intérêts que l'investisseur. Ce qui est suffisant pour faire leur bonheur collectif. 

(Une étude européenne montrerait qu'il n'y a que dans 21% des cas que l'investisseur retrouve au moins sa mise. Dans 50% il récupère moins du quart de son investissement. En France, le taux de rendement du capital risque était de 1,6% il y a quelques années. Soit à peu près l'inflation. Il s'est un peu amélioré récemment.)