dimanche 9 juillet 2017

Que cache l'Intelligence Artificielle ?

Article du Financial Times. L'Intelligence Artificielle cache un secret honteux. Elle a besoin d'énormément d'hommes pour fonctionner. En effet, elle demande une phase "d'apprentissage" lors de laquelle il faut expliquer aux ordinateurs ce que signifient les données. Le problème est particulièrement compliqué en ce qui concerne la voiture autonome.
Most companies working on this technology employ hundreds or even thousands of people, often in offshore outsourcing centres in India or China, whose job it is to teach the robo-cars to recognise pedestrians, cyclists and other obstacles. The workers do this by manually marking up or “labelling” thousands of hours of video footage, often frame by frame, taken from prototype vehicles driving around testbeds such as Silicon Valley, Pittsburgh and Phoenix.
A cela s'ajoute le fait qu'il faut enregistrer des masses gigantesques de données de test, masses tellement importantes qu'elles ne peuvent être transférées en temps réel, par communication sans fil, et doivent être stockées sur disques durs. En outre, ce ne serait pas qu'une question d'apprentissage de la conduite, qui se fait une fois pour toute, comme pour un homme. Le travail est sans fin : quand il y a des travaux quelque part ou quand le paysage change, il faut aussi en informer l'ordinateur. 

Qu'est-ce que cela signifie ? "Qu'Intelligence artificielle" est avant tout un terme marketing ; que, dans l'état de l'art actuel, ses applications sont limitées, par les moyens financiers qu'elles exigent.