vendredi 4 août 2017

Polxit

Et si la Pologne sortait de l'Union européenne ? Curieusement, les Polonais, qui haïssent les soviétiques, semblent aller vers un régime non démocratique, qui les laisserait seuls face aux Russes. L'Europe ne paraît pas avoir une excessive tendresse pour eux. 

Comment en sommes-nous arrivés là ? Si je reprends les notes de ce blog, il y aurait eu une méprise qui s'est transformée en cercle vicieux. Les Polonais pensaient rejoindre les USA, et pas l'Europe. Ils se sont nourris de généreuses subventions européennes, mais sans nous en être reconnaissants. Surtout, ils sont devenus une "low cost country". L'Allemagne en particulier y a délocalisé son industrie. Les Polonais les plus diplômés, ou les plus dynamiques, ont fui le pays, pour occuper des emplois low cost dans des pays high cost (l'Angleterre, notamment). D'où mécontentement des natifs, et Brexit. 

La chute du mur de Berlin a fait du Polonais un sous-homme ?
Tusk spoke to reporters and questioned Poland’s future in the European Union. Visibly agitated, he warned about what he described as Poland’s weakening position within the bloc. “It smells like an introduction to an announcement that Poland does not need the European Union and that Poland is not needed for the EU,” he said, adding, “I am afraid we are closer to that moment.” (Politico)
(Les mécanismes d'intégration européens n'ont pas toujours fonctionné ainsi. Ils visaient, au contraire me semble-t-il, à uniformiser les niveaux de vie, en permettant à chaque nouvel adhérent de rattraper le niveau technologique du groupe. C'était, je crois, la logique du Plan Marshall.)