samedi 12 août 2017

Tempête sur la ville

La Russie d'avant la révolution ? Comme chez Tolstoï, un Tsar, des nobles, des moujiks ? Pas ici. Un village, des artisans et des petits bourgeois obtus. En face, une petite cour des miracles de pauvres désoeuvrés. Désoeuvrés, mais pas incultes : on y trouve un poète et une sorte de philosophe, porteurs d'idées de changement. Mais ces pauvres se livrent une lutte fratricide. Ce qui est fatal au vent de liberté qui s'était levé. 

Visiblement, un roman à clés. Gorki a été le grand écrivain du stalinisme. On a même renommé Nijni Novgorod en son honneur. Il a eu une vie qui ressemble à celle de Jack London : des débuts dans les bas fonds, mais un succès littéraire et une fortune précoces (ce qui semble signifier qu'il était éduqué).