jeudi 5 octobre 2017

Mariage pour tous

"il y a toujours à craindre pour un ménage trop isolé et qui se nourrit d'amour seulement. (...) C'est l'institution qui sauve le sentiment." Alain, Propos sur le bonheur, 14 décembre 1912.
Autrement dit, ce sont les contraintes externes qui font la solidité du couple, pas l'attraction mutuelle.

Cette prévision semble avoir été validée par l'expérience. Depuis que l'on a imaginé que le mariage devait être d'amour, les ménages se sont mis à divorcer.

(Il y a de rares exceptions.)