mercredi 28 mars 2018

Avantages acquis

J'entends parler "d'avantages acquis". Cela s'oppose à la logique du contrat. Signe des temps ? A l'ère de l'avantage acquis, l'ouvrier était faible et l'employeur fort. En fait, ils appartenaient à deux espèces différentes. Aujourd'hui, employeur et employé se ressemblent. On protège les inégaux. Entre égaux, c'est le contrat qui prévaut.

En termes de changement, les choses sont différentes. Pour comprendre le problème, il faut parler "d'avantages donnés". Car ce sont ceux qui ont donné hier qui veulent reprendre aujourd'hui. Et qui accusent ceux qui n'ont fait qu'appliquer les lois d'être des parasites. Et cela signifie injustice. Et l'injustice provoque la résistance au changement.

La loi des 35h montre comment résoudre la question. Les grandes entreprises ont dit : 35h contre avantages acquis. Les 35h ont permis des gains de productivité radicaux. (Ce qui n'était pas leur objet.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire