samedi 7 avril 2018

Force de l'Américain

Dans un article, l'économiste Paul Krugman explique l'expérience quasi mystique qui l'a converti au keynésianisme.

Je crois que c'est un phénomène très américain. L'Américain travaille d'arrache pied, et, un jour, il voit la lumière. Cela peut être Frank Sinatra qui invente une façon de chanter, un basketteur de petite taille qui transforme la hauteur de ses sauts par une discipline de fer, ou un universitaire du management qui met au point une nouvelle théorie. Et alors, ce qui m'a toujours surpris, il devient parfaitement "répétable". Il prêche l'évangile avec une patience, un talent, une clarté  confondants. Il ne se lasse jamais. Il est ce que les Américains appellent un "professionnel". Dieu l'a élu. Le doute ne pourra plus jamais le toucher.

Il devient d'une étonnante efficacité. Le plus grand compliment que l'on puisse faire à une personne est de dire qu'elle est "focalisée sur un objectif". C'est un thème récurrent à Hollywood. On y voit l'homme déterminé mettre en pièces la Mafia, un gouvernement, ou le monde. Paul Krugman en est un bon exemple.

(Peut-on faire une hypothèse sur l'origine de ce phénomène étrange ?)