vendredi 13 avril 2018

Gros bouton rouge

M.Trump va-t-il finir comme Al Capone ? Non pour quelque délit sérieux, mais victime de subtilités juridiques ? Une lutte à mort est engagée entre lui et ses adversaires. Tous les coups sont permis.

Et si l'attention que porte M.Trump à la Syrie n'était qu'un moyen d'allumer un contre-feu ? Démocrates, vous avez vos juristes retors, moi j'ai la bombe nucléaire ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire