lundi 23 avril 2018

La fabrique industrielle du génie

​“It is safer to have a whole people respectably enlightened than a few in a high state of science and the many in ignorance.” "Il est plus sûr d'avoir un peuple entier raisonnablement éclairé qu'une minorité très instruite tandis que la multitude reste dans l'ignorance." (Thomas Jefferson, traduit par Jean-Jacques Auffret.)

Tocqueville et Flaubert auraient probablement eu des doutes quant à cette affirmation. La situation actuelle explique leurs raisons. Peut-être en France plus qu'aux USA, nous avons un peuple "raisonnablement éclairé". Mais cela a un prix : l'effondrement du niveau de notre élite. En effet, contrairement à ce que l'on dit, le génie ne résulte pas d'une mise en concurrence du nombre le plus grand possible, mais d'une concentration de nos moyens d'enseignement sur quelques individus, quasiment n'importe lesquels (ce qui a été le cas jusqu'ici). Au fond, la naissance a très peu d'influence sur le génie. En revanche, il n'y a pas de génie sans sélection (aléatoire !).

De même que le cinéma a remplacé le théâtre, nous avons peut-être une découverte à faire. Comment utiliser les moyens dont nous disposons pour que quelques individus puissent, à nouveau, avoir un concentré de formation, et deviennent, à nouveau, des génies ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire