jeudi 12 avril 2018

Mémoires d'un chasseur

Voici un livre subversif. Ce que je n'avais pas compris la première fois que je l'ai lu. D'ailleurs, il ne m'avait laissé aucun souvenir. Il m'était apparu comme une habituelle et rassurante histoire du peuple russe éternel.

Mais le chasse n'est pas qu'un massacre. C'est aussi l'occasion de se promener dans la nature. On y rencontrer le petit peuple. Et on découvre qu'il est fait d'êtres humains. Et peut-être même des seuls êtres humains qui peuplent la terre. Car, que ceux qui les dirigent, et les méprisent, sont  ridicules !

Phénomène étrange, quand on y réfléchit bien. Depuis, la société a-t-elle beaucoup évolué ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire