mardi 19 juin 2018

L'intellectuel est-il un clown ?

"Le Marxisme montre au contraire que la prétendue ambiguïté de l'histoire traduit en réalité l'ambiguïté de la phénoménologie." (Jean-François Lyotard, La phénoménologie, Que sais-je ?)

Comment peut-on dire que le "Marxisme montre" ? Comment peut-on croire que le Marxisme, ou que toute théorie, soit la vérité ?

Pourtant, tous nos "intellectuels" en ont été convaincus. Etrangement, sans qu'aucune étude un rien scientifique n'ait été faite, plus aucun de ces mêmes intellectuels ne se réclame aujourd'hui du Marxisme. Le Marxisme a été une mode. Les intellectuels, supposés représenter la raison, obéissent à des modes. Pour autant, ils ne se remettent jamais en cause. Ils peuvent dire toutes les bêtises possibles, ils ne parleront jamais de leurs figures d'autorité qu'avec stupeur et tremblements.

Mais, au fond, quelle est l'importance des intellectuels ? Qui les écoute en dehors d'eux-mêmes ? Qui s'indigne de leur irrationalité, en dehors de moi ? Certes, ils ont parfois le pouvoir. Mais, lorsque les conséquences de leurs actes sont perçues comme nuisibles, la société les éjecte.