dimanche 3 juin 2018

Qui croire ?

L'affaire Arkadi Babtchenko (billet précédent) me rappelle un souvenir personnel. Il y a une bonne décennie, un grand patron à la retraite, fort polytechnicien, austère et respectable par ailleurs, avait envoyé à ses connaissances (dont moi) un mail nous informant d'une attaque de virus. Il fallait aller chercher un fichier, dans son ordinateur, qui avait pour icône un ourson, et le détruire. Cet homme respectable avait été victime de fake news. Mais qui aurait pu mettre en doute la parole d'une telle autorité ?

Il s'est passé quelque chose de curieux, il y a quelques années. J'ai commencé à prendre conscience de ce que ce qui semblait marcher jusque-là ne marchait plus. Beaucoup de gens ne se comportaient plus comme ceux à qui je les assimilais l'avaient fait. Le phénomène semble s'amplifier exponentiellement.

Difficile d'expliquer ce phénomène. Et, de toute manière, inutile de regretter le passé, il ne reviendra pas. La question est : comment s'adapter ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire