mardi 5 juin 2018

Science du comportement

"Fumer, trop manger, trop boire, pas assez d'exercice, ces quatre comportements causent la majorité des morts prématurées dans le monde." (40% des cancers et 75% des diabètes.) La science du "changement comportemental" ("Behavioural change" ou "Behavioral change" en anglais) vise à modifier le comportement d'un groupe humain.

Qu'a découvert cette science ? "En résumé, nous surestimons le contrôle que nous avons sur notre comportement, et sous-estimons à quel point il est induit par notre environnement", dit le Professeur Theresa Marteau, directrice du l'unité de recherche sur le comportement et la santé de l'Université de Cambridge. Ce qui a une première conséquence : nous dire que fumer est dangereux ne marche pas. Mais augmenter le prix du tabac réduit sa consommation. (Ce que l'on vient de constater.)

Mais cela ne s'arrête pas là. Car, comment faire que nos gouvernants soient eux-mêmes dans des conditions qui les amènent à créer des conditions qui fassent que la société vive sainement ? La pression sur lui de l'intérêt public doit être au moins celle des intérêts particuliers...

(Mes citations viennent de CAM, numéro 77.)