mardi 10 juillet 2018

Sérendipité

On appelle maintenant "sérendipité", les effets heureux du hasard.

En voici un exemple. Un patron de PME m'écrit : "Je pense qu'un malheur a fait notre bonheur. Notre planificateur en chef a fait un malaise fin mai. Le responsable d'exploitation l'a remplacé et a trouvé une nouvelle façon de planifier." L'entreprise, qui devait, depuis trente ans, sa survie à des prodiges, s'est retrouvée avec une marge de l'ordre de 30%. Ce qui n'était pas concevable.

Le changement est une question de miracles ? Mais, pour les susciter, il faut changer ?

(Mais la chance ne sourit qu'à l'esprit éclairé : pour que le hasard fasse un miracle, il fallait qu'il y ait un matériau favorable.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire