lundi 30 juillet 2018

Solidarité négative

Michel Crozier disait, qu'en France, il n'y a de solidarité que négative. L'union de l'opposition semble le démontrer. Elle aimerait bien faire tomber au moins un ministre. Mais, pour cela, il faudrait provoquer une émotion populaire. Une solidarité négative.

En France, tant qu'il n'y a pas de manif, le gouvernement peut faire ce qu'il veut. C'est comme cela, certainement, que le syndicat a trouvé une utilité. Il permettait de donner l'impression de mouvements populaires, avec peu de monde. C'est aussi pourquoi ceux qui rêvent referendum, MM. de Gaulle et Macron en tête, se font des illusions. Ils croient que le peuple va exprimer son amour pour eux. Mais, si le Français exprime quelque-chose, c'est son mécontentement. Réjouissons-nous de son indifférence ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire