samedi 4 août 2018

Les malheurs de l'homme politique

L'opposition est malheureuse. M.Macron la méprise, et il la menace de chômage. Elle résiste avec la dernière énergie.

C'est vrai que le traitement est inhumain. Il aurait dû rester réservé aux électeurs.