mardi 18 octobre 2016

Paix en Colombie

Accord de paix en Colombie. Il n'est pas ratifié par le peuple. 

J'entendais un représentant du pouvoir colombien parler de cette question, dimanche soir (soft power de France Culture). L'issue du scrutin a tenu à peu de choses. Peu de votants, et une différence faible entre oui et non. L'invité a fréquemment comparé l'affaire au Brexit. Comme pour le Brexit, les vainqueurs auraient été surpris. Peut-être, comme pour le Brexit, ils ont utilisé le referendum pour dire au pouvoir quelque chose qui était sans relation avec son sujet. Le ministre de l'éducation aurait, peu de temps auparavant, cherché à faire pénétrer une sorte de théorie du genre dans ses écoles. Cela aurait choqué un pays très attaché aux valeurs catholiques. 

Le gouvernement colombien a probablement mal hiérarchisé ses priorités. Décoincer la société était certainement moins important que de mettre un terme à une guerre civile. La question est générale. Partout les gouvernements semblent avoir été aveugles aux difficultés, fondamentales, existentielles, que rencontraient leurs peuples. Ils ont voulu les changer, non les aider. Perversion de l'esprit de la démocratie ?