lundi 20 juillet 2015

Gouvernement de la zone euro

Hollande plaide pour un gouvernement de la zone euro, lis-je. Pour moi c'est une question de conduite du changement :
  • Nous avons une monnaie commune. Il faut donc que chaque pays parvienne à s'adapter aux changements de son environnement, sans le secours de manipulation monétaire. Ce qui, comme on le voit, ne se fait pas par quelque mécanisme miraculeux qu'il suffirait de "laisser faire". Il faut, me semble-t-il, une démarche volontariste de transformation du tissu économique, qui respecte les contraintes politiques que s'est donnée la démocratie. Il faut probablement un "changement planifié". Idée et réalisation : en bas. Coordination : en haut. 
  • Cela signifie, surtout, intervenir en amont, avant que les pays ne mettent en oeuvre leurs décisions. Exemple : un grand nombre de nos problèmes actuels viennent de l'Allemagne. Elle a pris, unilatéralement, des décisions qui nous forcent à la contorsion. Notamment, une fusion "égalitaire" avec l'Allemagne de l'est, qui a plombé ses comptes. Ce dont elle s'est tirée par une dévaluation compétitive (Schröder), qui nous force maintenant à une politique de rigueur. Autre exemple : sa politique énergétique. 
En résumé, il me semble que les gouvernements devraient débattre des politiques qu'ils envisagent, quand elles sont susceptibles d'affecter les autres nations. Et, tous, doivent, une fois qu'ils ont accepté une politique, prévoir une démarche de mise en oeuvre qui leur permettra de l'appliquer efficacement.