samedi 9 juillet 2016

Le coût du progrès

Qu'est-ce que le progrès ? C'est changer pour s'adapter aux conséquences d'une évolution désirée. Car aucune innovation n'est sans conséquence. La médecine, par exemple, crée la surpopulation, et tend à faire de nous des légumes immortels. C'est du fait du progrès que l'on doit se laver, aussi : notre environnement est devenu toxique. Mais il y a plus curieux. La société décide de qui est bon et qui est mal.  L'entrepreneur demande de "former" des employés ayant les capacités dont il a besoin. Et l'on considère que ceux qui ne peuvent pas acquérir ces conséquences n'ont pas le droit de vivre. L'intelligence artificielle veut liquider l'homme.

Il n'est pas impossible que ce que l'organisation sociale fait que celui qui est à l'origine du progrès n'en paie pas immédiatement les conséquences négatives.