samedi 3 octobre 2015

Allemagne : mauvais génie de l'Europe ?

Aujourd'hui, beaucoup d'économies européennes souffrent des mêmes maux que ceux de l'Allemagne de l'Est après l'introduction du mark de l'ouest : chute du PIB, désindustrialisation, taux de chômage élevé, déficit de la balance commerciale, émigration. Ce n'est pas un hasard.
Et si l'Allemagne était le mauvais génie de l'Europe ?, dit un universitaire italien. La raison en serait un mécanisme simple. Il viderait la substance de tout ce qu'il touche, pour en faire profiter une partie de l'Allemagne. Systémique pour débutant.

Cela commence avec l'Allemagne de l'Est. Principe diabolique : un mark de l'Ouest = un mark de l'Est (jusque là le rapport était de 4,44). L'industrie de l'Est n'est plus compétitive. Liquidée. Du coup, il faut faire vivre sa population des subsides publiques. Gagnant ? L'industrie de l'Allemagne de l'Ouest. 

Apparemment, nous serions tous des Allemands de l'Est. Le taux de change de nos monnaies serait devenu relativement trop élevé par rapport à celui de l'Allemagne. Du coup, perte de compétitivité de notre industrie, qui sombre, au profit de l'allemande.

(Remarque. Ce que l'article ne dit pas, c'est que l'Allemand de l'Ouest ordinaire a été perdant : ses impôts ont dû maintenir à flots des Ossies au chômage. Ce qui peut expliquer les réformes de M.Schröder. Mais aussi le fait qu'elle ne veuille pas nous subventionner : elle a sacrifié sa propre population.)