vendredi 9 octobre 2015

Dissociation d'idées

Rémy de Gourmont avait pour spécialité la "dissociation d'idées". Il avait noté que notre esprit associait mécaniquement des idées entre elles, et que cela pouvait avoir des effets regrettables. Par exemple, de son temps, "guerre"  était associée implicitement à "revanche". D'où l'utilité 

C'est un des grands thèmes de mon dernier livre. Une association d'idées malheureuse peut expliquer que "ça ne marche pas". Seulement l'affaire n'est pas aussi simple que cela. Nous faisons beaucoup de choses sans nous rendre compte qu'elles résultent d'idées plus ou moins bien associées. Tout cela est inconscient. 

La vie en société permet de faire émerger ce qui ne va pas. Soit par le mécanisme du paradoxe : on découvre que la réalité ne semble pas se comporter logiquement ; soit parce que quelqu'un nous dit que notre vision du monde est biaisée. 

(J'ai découvert Rémy de Gourmont, apparemment un grand écrivain, grâce à France Culture.)