lundi 10 octobre 2016

Peur du vaccin

Il paraîtrait que la France serait le pays où l'on se méfie le plus du vaccin. Étrangement, la radio ce matin, semblait dire que ce n'était pas sans fondements. Un médecin annonçait qu'il y avait maintenant des vaccins pour tout et n'importe quoi. Un autre qu'une expérience montrait que fort peu de gens avaient besoin d'un rappel. 

Mais, la peur du vaccin pourrait venir d'autre chose. Dans ma jeunesse, nous avions une vénération sans limite pour la science. Pasteur et ses émules étaient des saints laïcs. On racontait leur vie de dénuement. Leur seule ambition était le bien collectif. De même que celle de l’État, d'ailleurs. Maintenant on nous dit que nos paroles ne reflètent que nos intérêts ; c'est dans l'ordre des choses, et de la nature humaine ; et que cela a même toujours été ainsi, ajoute-t-on. Dans ces conditions, peut-on encore avoir confiance en la médecine ?