dimanche 26 mars 2017

Bon numérique

Quelles sont les bonnes – et donc les mauvaises – raisons de se lancer dans une transformation numérique ? me demande-t-on. J'observe ceci :
  • Mauvaise raison : y aller parce que les autres le font. 
  • Bonne raison : il y a effectivement des choses passionnantes qui sont survenues dans le numérique. Cela s’appelle puissance, pas chère, et surtout démocratisation. Une start up ou une PME a désormais accès à des moyens équivalents à ceux d’une multinationale. Entre les mains d’un champion cela peut faire beaucoup de "dégâts". 
J'ai rencontré des gens qui avaient su exploiter une innovation, et, parfois, faire fortune. Je crois reconnaître une trame commune dans leurs succès. Il faut partir de l’homme, ou plutôt du groupe humain. Il faut se dire que le numérique nous permet de faire ce que nous ne pouvions pas faire avant. Donc se demander quelle est notre force unique, et ce que nous en ferions si nous avions infiniment plus de moyens que ce dont nous disposons. Et rechercher en quoi le numérique nous apporte ce qui nous manque. 

Je crois que s’il était correctement utilisé, pour mettre en valeur nos talents plutôt que pour supprimer des postes, le numérique pourrait donner un nouveau souffle au pays, et à son économie. En particulier, aux PME.