samedi 18 mars 2017

Le système et moi

On a appelé la crise de 2007 « systémique ». Qu’est-ce que cela signifiait ? Jusqu’à 2007, on croyait que les banques étaient indépendantes. En 2007, on a vu qu'une seule faillite pouvait entraîner celle du système financier et de l’économie mondiale. Et comment tout ceci avait commencé ? Quelques millions d'Américains avaient du mal à payer leurs dettes. Cette crise a révélé notre interdépendance. Elle est due à la mondialisation et Internet, me direz-vous.

Je n'en disconviens pas. Mais avons-nous pris conscience de ce que signifie pour nous, pour notre vie quotidienne, cette interdépendance ? Quand nous avons une difficulté, nous constatons que tel ou tel autre nous « gêne ». Nous sommes agressifs. Il nous le rend. Et ainsi de suite. Prédiction auto-réalisatrice. Or, la gêne que nous ressentons vient de ce que nous sommes dépendants de lui. Il est la solution au problème, pas le problème !

(Plus exactement, nous avons besoin de lui pour résoudre le problème. Et il est probable que cette interdépendance fait que lui a aussi besoin de nous. Exemple : un président de la République peut faire beaucoup pour nous, et inversement.)