mardi 5 août 2014

Blogger : métier à risques

Une bloggueuse est mécontente du traitement que lui fait subir un restaurant. Elle le dit sur son blog. Le billet apparaît en page 1 de Google lorsque l'on cherche le nom du restaurant. Cause ou corrélation ? le restaurant perd un tiers de sa clientèle. Le restaurateur attaque la bloggueuse pour "dénigrement" et gagne. Dommages et intérêts, et élimination du billet. 

Des dangers de la libre expression sur Internet ? Plus curieux. L'affaire se sait, et suscite l'indignation. Les sites d'évaluation de restaurants sont pris d'assaut. La note du restaurant est massacrée. Et, comme beaucoup de gens écrivent sur lui, cette effroyable évaluation arrive en page 1 de Google... (L'article.)

La justice du peuple plus forte que la justice officielle ? Mais qu'il est inquiétant qu'une rumeur puisse être si puissamment démultipliée... Internet, nouveau Far west sans foi ni loi ? En tout cas, il faut peut-être apprendre de nouveaux réflexes... (Et être super sympa avec ses clients mécontents...)