mercredi 27 août 2014

Uber, taxis et démocratie

Uber la société qui veut appliquer les lois du marché au monde réglementé des taxis rencontre des difficultés avec les gouvernements. Elle aurait recruté le directeur de campagne de B.Obama pour qu'il répète ses exploits. C'est-à-dire rechercher grâce à des algorithmes des personnes qui pourraient être convaincues de monter à l'assaut des gouvernements pour les faire changer d'avis. 

Les entreprises du numérique (ou digital) sont porteuses d'une idéologie qu'elles comptent bien diffuser dans le monde, si possible en manipulant la démocratie ?

(PS. Article qui semble confirmer ce point de vue.)