vendredi 24 avril 2015

Crédit impôt recherche : hold up du siècle ?

Le Crédit Impôt Recherche. Changement raté pour cause systémique ? 

Il a, au moins, un objectif, créer 18 à 25000 emplois dans la recherche en 10 ans. Mais le CIR, qui coûte 6md par an, n'a pas les effets escomptés. Gigantesque détournement de fonds publics ? Une part importante (20%) va vers des organismes qui aident à obtenir le dit crédit. Ensuite, on a massivement requalifié certains intitulés de postes pour se rendre éligible au CIR. Enfin, les, très grandes, entreprises qui en ont été les grandes bénéficiaires ont réduit leur investissement en recherche et développement ! Et beaucoup d'autres bénéficiaires ont des activités qui ne sont pas compatibles avec la recherche. 

Depuis que j'ai découvert le CIR, je ne crois pas qu'il vise à aider la recherche. Le mot "recherche" me semble plutôt là pour faire accepter le changement. La motivation de la mesure est, probablement, de donner de l'argent aux entreprises. Et ce parce que l'entreprises crée. Plus elle aura de moyens, plus l'économie sera prospère. Pourquoi n'y avait-on pas pensé plus tôt ? Parce que le monde n'est pas tel que le voit le QI négatif. Comme le disait encore cette semaine The Economist, les entreprises sont en phase d'auto destruction. Elles font monter la valeur de leurs actions en les achetant, et en fusionnant, de façon à produire des synergies. L'entreprise ne trouve pas des usages productifs à l'argent qu'on lui donne. Elle le distribue à ses actionnaires. Et si c'était cet état d'esprit qui devait changer ?