dimanche 17 juillet 2016

Contrainte et entreprise

Les Anglais appellent cela "red tape", c'est la contrainte bureaucratique sur l'entreprise. Vendredi j'entendais le représentant de la chambre de commerce anglaise en Europe en parler. Il disait que les concessions qu'avait obtenues M.Cameron les aurait réduites. Il était apparemment embarrassé concernant l'avenir des membres de sa chambre après le Brexit. 

Ce qui est surprenant est que l'entrepreneur se bat contre les contraintes alors que sa justification, qui remplit tous les livres de management, est justement ces contraintes. Il est le seul à avoir la détermination de les dépasser. La contrainte est créative. 

Alors, augmentons les contraintes pour relancer l'économie ? Il me semble surtout, qu'il n'y a plus les conditions favorables à la croissance. La principale de ces conditions est un "filon". Que ce soit le Far West, la reconstruction de l'Europe ou la mise au jour de la Chine. 

On espérait que les technologies de l'information créeraient une nouvelle marée, mais, pour le moment, elles semblent s'en être pris aux moteurs de la croissance. Peut-être, pensée récurrente, a-t-on atteint les limites à la croissance ?