samedi 9 juillet 2016

Rapport Chilcot

Au moment où l'on fait un procès aux dirigeants de France Télécom / Orange pour harcèlement moral, paraît un rapport Chilcot sur la façon dont l'Angleterre est entrée en guerre en Irak. Apparemment, on n'y apprend pas grand chose que l'on ne savait déjà. D'ailleurs, il arrive très tard, et on lui aurait caché la plupart des documents intéressants. (Notamment les échanges entre MM.Blair et Bush.)

Qu'en penser ? Peut-être qu'on avait oublié un peu vite qu'une décision a des conséquences, et que la société doit demander des comptes. C'est le principe de responsabilité : qui casse paie. 

Peut-être plus encore, ce que cette histoire nous enseigne est que ces dirigeants ont probablement cru avoir raison. Ils étaient tous les adeptes d'une même idéologie. Mais, elle n'a pas eu les résultats escomptés. C'est peut-être la pire peine qu'ils aient à subir : non seulement ils ont eu tort, mais le monde qu'ils espéraient n'est pas survenu.