mercredi 7 mai 2014

Le FN gagne par échec et mat ?

France Culture. J'intercepte deux bouts d'interviews de responsables du FN. Surprenant. 

Force tranquille aurait dit Mitterrand. Modestie, humour, bon sens. Le journaliste, lui, est fébrile, hargneux, mal préparé. Il fait le jeu de son adversaire. A Hénin-Beaumont, vous avez supprimé l'association des droits de l'homme! 14 adhérents, payé par le contribuable et pas par ses adhérents comme devrait l'être une association, et elle ne défendait pas les droits de l'homme mais passait son temps à attaquer le FN (la majorité municipale, donc), et il y avait des irrégularités dans sa gestion... Tout est comme cela. Alors que France Culture reproche à longueur d'émissions au gouvernement de ne pas avoir appliqué son programme (hier il s'agissait de PMA et de "lâcheté"), ses journalistes reprochent au FN d'appliquer le sien ! Ce qu'il y a de redoutable dans la position du FN, c'est qu'il n'a plus besoin d'être extrémiste pour convaincre. Il lui suffit de montrer que les partis de gouvernements ne sont plus d'accord avec leurs propres valeurs, et qu'ils sont peu préoccupés du sort du peuple (ou qu'ils l'ont trompé ?). Ils ont subi une dérive idéologique qui les a coupés de la nation.

Ils sont pris à leur propre piège. Max Weber dirait qu'ils ont préféré l'éthique de valeurs à l'éthique de responsabilité. Ils nous ont parlé de moyens, de combats nobles, pas des conséquences qui en résulteraient. Ce qui leur permettait de transformer la société sans résistance au changement. Ce faisant, ils ont perverti les principes mêmes de la démocratie. Résultat ? Qui a vécu par le glaive périra par la glaive. Ils sont pris à découvert. Ce qui permet au FN de retourner contre eux leur stratégie. Et il n'a même plus besoin de nous parler de valeurs, pour nous amener, sans en discuter, vers le modèle de société qui lui plaît !