jeudi 19 février 2015

Dirigeant : que dire à ses salariés, quand le cap est incertain ?

De PME ordinaire, 3D Ceram est devenue une start up. Le marché est là, certes. Mais la start up défriche, et va de pari en pari. Aucune stabilité. Ce qui est extraordinairement inconfortable pour ses salariés. D'autant qu'ils viennent d'une administration et vivent dans un métier de normes. Une interview avec Richard Gaignon, directeur général de 3D Ceram, le leader de l'impression céramique 3D.


Que doit faire le dirigeant quand son entreprise "vit dans l'immédiat" ?
  • L'employé a besoin d'une "zone de confort". Il ne peut y en avoir dans une start up. Il faut la remplacer par la confiance dans le dirigeant. 
  • Informer et surtout donner des chiffres, notamment pour démontrer que ce "n'était pas mieux avant"
  • Apporter de "l'énergie". 
Un commentaire. Attention : cela ne va pas de soi. Dans ce cas, le dirigeant doit penser sur ses jambes. Il n'en sait pas plus que ses équipes. Et il subit coup de théâtre sur coup de théâtre. Et il vit dans le stress (ne serait-ce que parce que l'entreprise lui appartient) ! Exemples :
  • perte de 80% du chiffre d'affaires, à un moment ;
  • changement complet de métier : de fabricant à vendeur de processus de fabrication, à un autre.